Volume 44, Issue 3
Pages 91 - 99

Middle-Aged Iranian Women's Accounts of Their Sexual Health Care Practices: A Conventional Content Analysis

Contexte: La recherche sur les pratiques de santé sexuelle des femmes d'âge moyen est rare, en particulier dans les pays en développement soumis au conservatisme socioculturel, comme l'Iran.

Méthodes: En 2015, dans le cadre d'une étude qualitative descriptive, des entrevues en personne ont été menées avec 17 femmes âgées de 40 à 65 ans résidentes de la province iranienne du Golestan. Les descriptions données par les femmes de leurs soins de santé sexuelle ont été interprétées par analyse de contenu conventionnelle, selon l'approche de Graneheim et Lundman.

Résultats: Les soins de santé sexuelle des Iraniennes d'âge moyen relevaient souvent de l'auto-traitement, pour protéger leur vie privée et confidentialité, et toute information relative à la santé sexuelle était généralement appréciée. L'analyse des données a identifié trois grandes catégories de stratégies sous-tendant l'auto-traitement sexuel: se protéger contre le risque sexuel, prévenir les problèmes sexuels et de l'absence de désirabilité et rechercher une information sexuelle. L'auto-traitement en matière sexuelle s'est du reste révélé le thème central.

Conclusions: Pour répondre aux besoins des Iraniennes d'âge moyen, les prestataires de la santé doivent se familiariser avec les pratiques de soins et d'auto-traitement de ces femmes en matière sexuelle. Des politiques et des interventions socioculturellement sensibles doivent être élaborées pour améliorer l'état des soins de santé sexuelle et reproductive des femmes d'âge moyen.

Authors' Affiliations

Sedigheh Moghasemi is assistant professor, Reproductive Health and Midwifery Counseling Research Center, Department of Midwifery and Reproductive Health, School of Nursing and Midwifery, Golestan University of Medical Sciences, Gorgan, Iran. Giti Ozgoli is assistant professor, Midwifery and Reproductive Health Research Center, Department of Midwifery and Reproductive Health, School of Nursing and Midwifery; Masomeh Simbar is professor, Midwifery and Reproductive Health Research Center, Department of Midwifery and Reproductive Health, Faculty of Nursing and Midwifery; and Malihe Nasiri is assistant professor, Department of Biostatistics, Faculty of Nursing and Midwifery—all at the Shahid Beheshti University of Medical Sciences, Tehran, Iran.

Disclaimer
The views expressed in this publication do not necessarily reflect those of the Guttmacher Institute.

International Perspectives on Sexual and Reproductive Health

Support Our Work

Your support enables the Guttmacher Institute to advance sexual and reproductive health and rights in the United States and globally through our interrelated program of high-quality research, evidence-based advocacy and strategic communications.