Volume 46
Pages 223 - 234

Factors Associated with Disposable Menstrual Absorbent Use Among Young Women in India

Contexte: L'utilisation hygiénique de produits absorbants pendant la menstruation pose un défi aux jeunes femmes d'Inde, en particulier celles défavorisées, qui manquent d'information et d'accès aux ressources. La réutilisation d'absorbants menstruels peut être contraire à l'hygiène et donner lieu à des résultats de santé et autres défavorables.

Méthodes: Les données de l'Enquête nationale 2015-2016 sur la santé familiale-4 relatives à 233 606 femmes réglées âgées de 15 à 24 ans ont servi à examiner les niveaux et les corrélats de l'utilisation exclusive d'absorbants jetables pendant la menstruation. Les disparités en ont été identifiées par analyses de régression logistique et bivariée en fonction de caractéristiques telles que la caste, l'exposition aux médias et l'interaction avec les agents de santé.

Résultats: L'utilisation exclusive d'absorbants jetables s'est révélée faible parmi les jeunes femmes dans leur ensemble (37%), avec une variation nette suivant la caste et d'autres caractéristiques. Par rapport aux femmes des castes générales, celles des castes et tribus répertoriées et des autres classes inférieures présentaient une probabilité réduite d'utilisation exclusive d'absorbants jetables (RC, 0,8-0,9). L'utilisation d'absorbants jetables était associée négativement aux niveaux d'éducation et de richesse du ménage inférieurs, ainsi qu'à la résidence en milieu rural. Par rapport aux femmes ayant fait état d'une exposition journalière aux médias, celles qui y étaient exposées moins fréquemment étaient moins susceptibles d'utiliser des produits absorbants jetables (0,7-0,9). Parmi celles qui s'étaient entretenues récemment avec un agent de santé, la probabilité d'utilisation était moindre si la question de l'hygiène menstruelle n'avait pas été abordée (0,9).

Conclusions: La promotion de la sensibilisation à une bonne hygiène menstruelle — par l'éducation, les campagnes médiatiques et la discussion avec les agents de santé reproductive — et des interventions de dissémination et de subvention de l'achat de serviettes hygiéniques jetables doivent être poursuivies pour éliminer les disparités sanitaires.

Authors' Affiliations

Usha Ram is professor, Manas R. Pradhan is assistant professor, Sunita Patel is senior research fellow, and F. Ram is director (superannuated)-all with the International Institute for Population Sciences, Mumbai, India.

Disclaimer
The views expressed in this publication do not necessarily reflect those of the Guttmacher Institute.

International Perspectives on Sexual and Reproductive Health